glossaire du developpement web

En vous lançant dans le développement d’un projet web, vous vous apprêtez à découvrir un jargon métier qui peut être déroutant. Le monde du web est un secteur à la fois technique et en même temps très dynamique, des mots et des concepts y apparaissent constamment. Dans cette effervescence, le vocabulaire du métier change très souvent !

Chez Ochelys nous essayons d’être le plus clair possible sur le métier et nous pensons qu’un vocabulaire clair et partagé est un premier pas pour des échanges de qualité. Voici donc quelques définitions clefs qui vous seront sûrement utiles dans le pilotage de votre projet de développement de plateforme web.


Accessibilité : pour une plateforme web, l’accessibilité désigne le fait que des personnes en situation de handicap peuvent utiliser la plateforme, qu’elles peuvent comprendre et utiliser les fonctionnalités. Voici un lien qui liste et défini les bonnes pratiques selon Opquast.

Back-end : désigne le code développé pour gérer les règles techniques et métiers d’une application web, c’est un peu le moteur sous le capot, ce n’est pas visible pour un utilisateur (contrairement au Front-end qui serait plutôt le tableau de bord et les commandes).

Backlog : en méthodes agiles, désigne la liste priorisées des fonctionnalités à réaliser afin de produire et améliorer une application. On parle du backlog global pour l’ensemble de l’application ou du backlog de sprint pour les tâches d’un sprint donné.

Back-office : désigne l’interface d’administration d’une plateforme web. C’est généralement une interface qui vous est privée pour gérer votre plateforme. Attention au piège, ça se corse : un Back-office est visible par l’utilisateur que vous êtes en tant qu’administrateur… Le Back-office a donc techniquement un Back-end (le moteur) et un Front-end (l’interface).

Contrat agile : désigne une entente contractuelle engageant une agence sur les moyens qu’elle va mettre en place pour répondre au projet d’un client. C’est une contractualisation qui garde le résultat flexible au niveau du périmètre et donc sur le budget, comme l’exigent la plupart du temps les projets web. Le périmètre est « agile », le client re-préciser et re-prioriser ses besoins en continu. Cela permet à tous les acteurs du projet de s’impliquer totalement pour l’intérêt du projet.

Contrat forfaitaire : désigne à l’inverse du contrat agile un engagement de résultat, basé sur une spécification très précise en amont qui doit être respectée. Cette contractualisation implique un effet tunnel durant les périodes de production. Le client se retrouve éloigné de son projet, n’est pas libre de l’ajuster en continu, mais le périmètre fonctionnel et le budget sont verrouillés.

DSM (daily standup meeting) : désigne des réunions journalières qui se déroulent en général en tout début de journée. Les développeurs.euses animent cette réunion et mettent en avant ce qu’ils ont fait la veille et ce qu’ils vont faire aujourd’hui. 

Environnement de production : ou plus souvent la prod, désigne l’environnement sur lequel la plateforme web est réellement accessible au public, contrairement par exemple à l’environnement de staging, destiné à faire des tests.

Environnement de staging : désigne un environnement simulant la production qui n’est pas l’environnement réel sur lequel viennent vos utilisateurs. C’est généralement une autre adresse, qui peut-être protégée par un mot de passe, et qui sert à faire des tests.

Feature : désigne une fonctionnalité.

Front-end : désigne le code développé pour permettre à un humain d’interagir avec une application web, c’est le code qui gère l’interface utilisateur, ce que l’on voit concrètement lorsque l’on est sur le site (contrairement au Back-end).

Front-office : désigne généralement la partie publique d’une plateforme web, les pages que l’on présente à tous les utilisateurs pour leur permettre d’utiliser le service.

Homepage : ou page d’accueil, désigne la page qui s’affiche par défaut lorsque l’on accède à l’adresse de votre site Internet.

Molachiche : se dit d’une application web, ou d’un café, qui manque de caractère. 

MVP : désigne le Minimum Viable Product ou Produit Minimum Viable. C’est un terme qui provient de la méthode du Lean Startup qui considère que la manière la plus efficace de réaliser une solution innovante consiste à produire uniquement le strict minimum pour qu’elle soit viable, puis de l’améliorer par itérations en fonction des demandes réelles des clients.

RGPD : pour Règlement Général sur la Protection des Données, est un règlement européen qui encadre juridiquement les règles qui doivent être respectées sur le web pour collecter, stocker et utiliser des données personnelles.

SCOP : est un statut d’entreprise coopérative qui implique que l’entreprise est majoritairement détenue par ses salariés, qui peuvent tous prétendre à devenir associés.

SCRUM : est le cadre de travail agile le plus répandu actuellement dans le monde du développement web. SCRUM propose une organisation du travail découpée en Sprints de 2 à 3 semaines, au cours desquels l’équipe s’organise pour réaliser un lot de fonctionnalités. Différentes cérémonies permettent à l’équipe de s’auto-organiser et d’améliorer en continu son efficacité.

SEO : pour Search Engine Optimisation, ou optimisation pour les moteurs de recherche, désigne l’ensemble des techniques qui permettent d’améliorer le positionnement de vos pages dans les moteurs de recherche.

Sprint : désigne en méthode SCRUM une période de temps, généralement de 2 ou 3 semaines, durant laquelle l’équipe se focalise sur une série de fonctionnalités.

URL : désigne l’adresse qui permet d’accéder à une page Internet. Par exemple, l’URL de ce site est : https://www.ochelys.com. Chaque page a sa propre URL. C’est l’acronyme de Uniform Resource Locator, mais ça, vous n’avez pas vraiment besoin de le savoir.

UI : pour user interface, ou interface utilisateur, désigne l’interface que voit (ou perçoit) l’utilisateur et avec laquelle il interagit.

User flows : désigne un schéma des chemins que les utilisateurs vont emprunter lors de leurs navigations selon les objectifs qu’ils ont.

UX : pour user experience, ou expérience utilisateur, désigne le ressenti des utilisateurs dans leurs interactions avec le service en ligne. On veut que ce ressenti soit le plus positif possible. On le définit plus en détail dans cet article : Qu’est-ce que l’UX ?