Reseaux-sociaux-sante

Les réseaux sociaux destinés aux professionnels de santé

L’utilisation des réseaux sociaux commence à prendre une place significative dans le secteur de la santé, séduisant de plus en plus de professionnels qui les rejoignent. Des réseaux très ciblés selon différents domaines médicaux ont récemment émergés. Face au développement des réseaux sociaux généralistes, quels intérêts peut avoir l’utilisation d’un réseau social spécialisé en santé ?

L’utilisation des réseaux sociaux spécialisés dans la santé

On trouve deux types de réseaux sociaux : les réseaux généralistes, comme Viadeo, Twitter ou LinkedIn, que tout le monde peut utiliser, et les réseaux spécialisés, comme Talent Pharmacie ou PodoConnect, qui ne peuvent être utilisés que par les professionnels reconnus d’un domaine. D’après l’Observatoire Sante Connect 2012, les professionnels de santé utilisent trois fois plus, pour un usage professionnel, les réseaux sociaux généralistes que les réseaux sociaux spécialisés.

Ces nouveaux réseaux se développent, mais ils sont encore peu connus puisque seulement 34% des professionnels annoncent connaitre au moins un réseau social de santé contre 95% pour les réseaux sociaux généralistes.

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux spécialisés de santé ?

Echanger entre professionnels

L’objectif premier de tout réseau social est de pouvoir discuter et échanger de l’information. L’avantage du réseau social spécialisé est de pouvoir s’adresser à des personnes du même milieu professionnel, ce que recherchent 62% des professionnels de santé. L’échange sur des cas médicaux sera d’autant plus intéressant avec des confrères. Dans les cas de partages d’expériences, les confrères peuvent apporter du soutien et de l’entraide, ce qui permettra de rompre la solitude que de nombreux praticiens libéraux connaissent. Il s’agit aussi d’un outil intéressant pour développer et entretenir son réseau professionnel.

Trouver une information fiable

63% des professionnels de santé recherchent de l’information sur les réseaux sociaux. La publication et le partage permet à tous les membres de rester informé et de suivre les actualités exclusivement en lien avec le secteur médical. L’observatoire Sante Connect 2012 a démontré que la confiance accordée aux informations diffusées sur les réseaux généralistes était nettement inférieure à celle accordée pour les informations diffusées sur les réseaux spécialisés.

Préserver la confidentialité

Certains professionnels utilisent les réseaux sociaux pour publier des photos, partager des expériences exceptionnelles ou demander un avis. Une méthode qui pose de réelles questions de confidentialité. En effet, 61% des professionnels de santé n’utilisent pas les réseaux sociaux généralistes par manque de confidentialité (Observatoire Sante Connect 2012).  Un praticien ne peut pas mentionner ses patients. Il peut en revanche évoquer une difficulté rencontrée.Ce partage d’expérience est d’autant plus riche et pertinent s’il est fait sur un réseau spécialisés où seuls des professionnels sont présents.

Conclusion

Encore peu connus, les réseaux sociaux spécialisés pour les professionnels de santé sont des outils pertinents qui permettent aux praticiens de trouver de l’information et de s’entraider avec une plus grande confiance et confidentialité.

Avez-vous un retour d’expérience à partager sur l’utilisation d’un de ces réseaux ?

Si vous avez aimé cet article, partagez le sur les réseaux sociaux !

4 réflexions sur “ Les réseaux sociaux destinés aux professionnels de santé ”

  1. Oui, et Researchgate répond bien à la recherche de confidentialité et de fiabilité puisqu’il faut être chercheur pour créer un compte : et il y a déjà plus de 3 millions d’inscrits (toutes sciences confondues)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>